02 octobre 2004

La Faute à qui ?

Récital à deux voix de et par Valérie Rouzeau et André Velter
avec Philippe Leygnac : Piano, accordina, trompette, accordéon et Percussions
Au Théâtre Molière, Maison de la Poésie

Elle chemine, il explore. Elle avance, lui contourne. Elle est attente, sur la pointe des pieds. Il aborde des continents et nous les propose. Elle prend du champ avec l’univers et aussi son univers à elle. Lui est à l’écoute du chant qui habite et nourrit l’homme.
Feu, flamme, chaleur, lequel des deux est-il plus eau, plus air, plus terre
«…terres !»
Leurs silences , leurs frémissements qui se font écho les racontent.
Elle confesse, entonne : «je». Il dit : «tu», «ils», «elles» et nomme, invente , ressuscite ceux qui comptent pour lui. Elle, lumineuse, est en semi-comptines.
Lui traverse les fleuves, va vers des confins.
Le musicien les précède, les suit, les attend. Habile, il pilote ses instruments en double commande, d’une main l’un, de l’autre main l’autre. Il vogue, vole, atteint ses propres épiphanies. Côte à côte, fraternels, ils sont «SUR LA ROUTE». Leur chemin a une destination aléatoire, insensée mais qu’ils courtisent : André Velter en ses détours inspirés, Valérie Rouzeau en sa marche obstinée, souriante, et Philippe Leygnac au fil de ses univers tout en tendresses et flamboiements.