27 novembre 2004

Léonce et Léna de Georg Büchner

Mise en scène Gilles Bouillon
Dramaturgie : Bernard Pico
Avec Catherine Benhamou,Sarah Capony, Judith Siboni, Pierre Baillot, Quention Baillot, Xavier Guittet, Loïc Houdre, Victor de Oliveira.
Théâtre Artistic Athevains
Ce romantique atypique nous avait a été révélé par Brecht, puis par Artaud près de cent ans après sa mort. Gilles Bouillon est un inconditionnel de l’auteur dont il a monté avec ferveur la pièce maîtresse Woyzeck. Il nous replonge dans l’univers onirique de Büchner où le dérisoire et le politiquement incorrect côtoient la poésie naturelle des choses de la vie, mais aussi les coïncidences ou les incompréhensions qui déconcertent. Un jeune prince doit épouser une jeune princesse, le mariage est impatiemment attendu par le roi-père jovial mais un peu gâteux, pressé de passer la main. Après des péripéties-prétextes, chacun des jeunes gens nous ayant fait part de ses doutes assortis de réflexions désabusées ou farfelues, les consentements ne seront échangés qu’à la dernière scène.
La pièce consiste en cette parenthèse que Bouillon, le dramaturge, la scénographe et l’équipe ont peuplée d’images d’un esthétisme rare, de décors évocateurs, astucieux, quasi-magiques. Le tout agrémenté de masques, de pantins, d’accessoires cocasses avec arrêt sur images ou portraits de groupes. Le jeu, la gestuelle, la légèreté et la sûreté des comédiens font du spectacle un évènement superbe et délicieux qui renoue avec le théâtre, le vrai, à la fois ambitieux et généreux.