17 février 2005

Camille C. de Jonathan Kerr

Mise en scène Jean-Luc Moreau avec Annick Cisaruck, Vincent Heden, Jonathan Kerr, Sophie Tellier. Danse et chorégraphie Cécilia Bengolea, direction musicale Patrice Peyrieras
Au Théâtre de l’Oeuvre
Au prologue un Hermès charmeur confie qu’il va ressusciter deux amants, artistes de génie, mais homme et femme avant tout. Apparaissent la jeune et fougueuse Camille apprentie sculptrice et son modèle féminin, qui, caressée par la lumière, prend des poses d’une grâce et d’une sensualité infinies. Sa présence est une des premières fascinations de ce spectacle qui nous mènera de surprises en ravissements. Mis en scène par un Jean-Luc Moreau inspiré, Jonathan Kerr auteur du texte, des airs et de la musique jouée magistralement au piano a choisi classicisme et limpidité pour ce récit de la rencontre de Rodin (qu’il incarne, pétri de doutes et de faiblesses simplement humaines) et de la flamboyante rebelle, son élève dont on sait que le talent dépassa celui du maître.
L’histoire est lisible, touchante, avec ça et là des clins d’yeux ou des intermèdes malicieux. Un registre maîtrisé de situations conflictuelles, déchirantes et d’événements heureux forme la trame de ce qui est une vraie pièce de théâtre avec solos et duos confiés à une équipe homogène de comédiens-chanteurs beaux, brillants, aux voix délectables.
Authenticité et talent, les mots manquent pour dire la joie qui vous accompagne longtemps après avoir quitté le théâtre.
Du mardi au samedi à 21h00 et dimanche à 15h30. Tel. 01 44 53 88 88