22 février 2005

Fin de partie de Samuel Beckett

au Théatre de Nesle
mise en scène Béatrice de la Boulaye
avec une jeune équipe de comédiens, soit une aventure à suivre.

Respectant la scénographie voulue par l’auteur, et tartinant les visages et les mains de ses personnages d’un noir plus noir que noir, la toute jeune metteur en scène dépouille le texte de ce qu’il aurait pu avoir d’anecdotique et de fafelu, la pièce retrouve une dimension farcesque.
Le comédien qui joue Clov, serviteur d’un Hamm sépulcral et sidérant a une présence rare. Ses deux complices sont toniques. Beckett pas tout à fait désespéré ni désespérant, à l’affût d’une grâce.
La pièce se joue à l’attachant Théâtre de Nesle : huis clos, cave, voûte et atmosphère.
Reprise en septembre 2005