20 septembre 2005

La soeur du Grec, d'Eric Delcourt

La Sœur du Grec, néo vaudeville d’Eric Delcourt

Mise en scène : Jean-Luc Moreau
A la Comédie Bastille, du mardi au samedi à 21heures.

Vous saurez qui sont la sœur et le Grec à la toute fin. Entre temps ça s’envoie au tapis, les portes claquent, ébranlant le décor, des conjoints se baffent pour se donner ou se redonner du tonus, les portes reclaquent. Imbroglios entre trois pseudo vrai-faux-ou-futurs couples, avec ex-et-plus-ou moins-futurs-ex. Avec costumes et déguisements rutilants, et on en remet une louche. Ca se prend pour des personnages de séries télé, ou pour des héros et héroïnes de blockbusters ( yes, on est branchouille). Un psy en lunettes noires broche sur le tout, qui hé-hé est peut-être l’instigateur, le concepteur de… Jean-Luc Moreau s’est amusé à mettre ça en scène. L’auteur et ses camarades comédiens pétaradent et leurs partenaires féminines sont des créatures de rêve. « Néo-vaudeville » qui délire plus vite que son ombre, défouloir qui se veut sympathique. Les gens dans la salle rient.