02 juillet 2008

Agnès, de Pierre Casadéi

Mise en scène André Nerman avec Anna Jahjah et Pierre Casadéi
Les comédiens qui ont vu cette Agnès-ci vous le diront : c’est un régal. Il est vrai qu’elle fait penser à cette autre fameuse pièce de Loleh Bellon qui a pour sujet une troupe de théâtre avec ses relations tendres jusqu’à en être fusionnelles mais encore agacées, houleuses, conflictuelles entre des partenaires qui se quitteront le soir de la dernière, avec infiniment de vague à l’âme. On n’en est pas encore là et l’auteur nous assure que le personnage central d’Agnès, metteur en scène chevronné, ne sait plus pourquoi il a accepté d’auditionner cette comédienne de trop, non prévue à son planning. On le croit à demi ; tout dans l’existence n’est-il pas affaire de rencontres ? Le ‘metteur’ va sonder cette jeune femme hardie, un peu inconséquente, qui n’a pas vraiment le profil d’une Agnès traditionnelle. Cela ressemblera à une leçon d’interprétation très technique, à une master-class avec élève unique mais dont le public bénéficie un maximum. Conseils du genre: Lui « appuyez sur la syllabe longue ». Indications scéniques : Lui « essayez quelque chose de différent ». Elle « on repart à quel endroit ? ». Lui « enchaînez !» et Elle « j’avais pas percuté comme ça ». Lui « faites-moi une autre proposition ». Et puis Lui à nouveau mordant , paternel, exigeant, précis ou ironique : « Vous êtes Agnès ? plus Lolita ». Allusion ensuite à une candidate au titre de Miss France. Et puis Lui :« ne me faites pas dire ce que je ne vous ai pas dit » et Elle de raconter ce qui lui est arrivé quand elle avait quinze ans. On reprend : « ce n’est qu’une audition… on repart à quel endroit ? ». Elle sort de scène, y revient, Lui entre temps n’a cessé d’écouter son portable, soit des apartés : A qui a-t-il parlé ? Qu’a-t-il dit et comment tout cela se terminera-t-il? Pierre Casadéi, aussi beau que raide et volontairement agaçant dans le rôle du pédagogue, est face à Anna Jahjah belle à se damner, véhémente, démonstrative, mais personne à canaliser selon son maître. Leurs rapports sont fascinants .
Théâtre du Nord-Ouest, dans le cadre de Molière: l’Intégrale, dates, horaires et réservations : 01 47 70 32 75