21 janvier 2009

L'étourdi, de Molière

L’étourdi ou les contretemps, de Molière
Cet « étourdi » (ou même ce simple gaffeur,) pièce en vers et cinq actes dont le dernier comporte onze scènes, n’est certainement pas celle de Molière qui a le plus enthousiasmé les foules et sa construction est plutôt plonplon. Soit une jeune fille, ravissante esclave d’un vieillard qui cherche à la vendre au plus offrant, quelques autres vieillards avec valets et fils , et à la toute fin un mariage avec promesse d’enfants à venir. Oui, mais Mascarille, le valet embobineur et mystificateur sur les épaules de qui tout repose, comme souvent, a pour dernière réplique : « Allez donc, et que les Cieux prospères / Nous donnent des enfants dont nous soyons les pères. » Tout un programme…message reçu. Donc cet affreux jojo de Mascarille est un fameux loulou, un entremetteur monté sur roulement à billes, avec son nez rouge et un chapeau moche de clown ordinaire. Ce manipulateur-orchestrateur de génie rebondissant en permanence mène une danse infernale, se travestissant même au besoin en danseuse de cabaret ondulante. Céline Texier-Chollet, metteur en scène, fait dans le délire et tant pis si Molière y gagne peu ; pour nous c’est tout bénef. Vos bonshommes se font du rentre dedans, se plaquent au sol, se roulent par terre, sautent en l’air, cabriolent. C’est du Guignol avec bâtons et Gnafrons de service. Et puisqu’on est censé être à Messine, va pour la commedia dell’arte avec, en plus, des séquences de films de Charlie Chaplin, des numéros de cirque ou de music-hall, airs chantés, fredonnés, sifflés, scandés. Cabaret des années combien déjà ? Ça ‘cherche après Titine’, mais ‘ça’ a-t-il vu ‘le chapeau de Zozo’ ?. Il ne manque plus qu’un ‘ truc en plumes’ Mais il y a des peluches d’animaux aux différents formats agitées de ci et de là qui atterrissent à l’avant-scène et auxquelles les comédiens époustouflants qui jouent plusieurs rôles ont prêté leurs voix quand tout se passait dans le petit théâtre pour marionnettes à l’arrière-scène. C’est grand-guignol, c’est branquignol, c’est tartignole, bref on rigole.
Théâtre du Nord-Ouest, jusqu’au 31 mars. Dates, horaires et réservations : 01 47 70 32 75