05 octobre 2009

Les Îles Kerguelen, d' Alexis Ragougneau

Les Îles Kerguelen, d’Alexis Ragougneau
Mise en scène de Frédéric Ozier
Donc le 12 février 1772, en France, sous Louis XV, roi controversé n’est-ce pas ? Yves de Kerguélen, gentilhomme breton, sur son navire le Roland, aborde des îles australes insoupçonnées. Deux siècles avant lui un certain Christophe C. mais bon …
Dans la pièce on sent et on entend un vent qui vous happe. L’auteur a l’amour des mots justes qu’il cible magistralement sans les manipuler, et ses personnages ne sont jamais périphériques non plus que composés ou recomposés. La structure a un côté exploratoire, ça chante, ça a du rythme. La mise en scène, la scénographie, les lumières, les couleurs, les costumes et des comédiens charnels qui investissent tout, servent une pièce qui se veut épique, faisant référence à un passé avec relents de colonisation, d’appropriations de territoires en vue de damer le pion à des voisins, ennemis historiques autant qu’héréditaires. Mais alors pourquoi sort-on de ce spectacle assurément réussi en se disant qu’il a peut-être un côté exercice de style ?
Théâtre de la Tempête, Cartoucherie de Vincennes jusqu’au 25 octobre. Du mardi au samedi à 20h30, dimanche à 16h30. Réservations : 01 43 28 36 36.