15 mars 2010

Ça travaille encore

Ça travaille encore, spectacle musical
Textes Louise Doutreligne
Mise en scène Jean-Luc Paliès
Direction musicale Isabelle Zanotti

Ça nous travaille, ça vous travaille, ça les travaille puisque sur terre « le travail c’est la santé », et qu’en Inde anglophone on décrète volontiers que « work is worship », soit : le travail est un acte d’adoration.
Le travail aujourd’hui qu’est-ce donc ? les textes choisis pour confectionner ce spectacle, se voulant «une nostalgie en construction de mémoires et de luttes» mais d’où toute sorte de métaphysique est bannie vous réconforteront, vous feront sourire.
Puisqu’on est au théâtre.
Donc inutile d’en vouloir à ceux qui nous ont exploités, pas vrai « messieurs les Canuts », entre autres.
Mais on est au cabaret, n’est-ce pas ?
Situations dérisoires, après nous avoir remués un brin, tout doit devenir jubilatoire.
Ça danse, ça chante, ça aguiche, ça se trémousse et nous voilà dans la dérision mais au combientième degré ? Accessoires rutilants et parapluies déjantés dignes d’un Cherbourg de plus, références à des souvenirs-souvenirs.
Trente et une chansons : soit des textes signés Aristide Bruant, et… Johnny Hallyday, mais nous avons transité par Brassens, Montand, Gainsbourg et Aznavour, tout cela relié par un tricotage de commentaires style didascalies et signé Louise Doutreligne dont les talents et engagements sont reconnus.
Message final ? il n’y en a pas, peut-être parce qu’« il fait trop beau pour travailler ».
Deux comédiennes plus trois comédiens archi-sonorisés dont les micros mangent en partie la joue - quelle nécessité dans un lieu n’ayant rien à voir avec un gigantesque auditorium ?- pour un scénario qui se souhaite aussi débridé que plaisant.
Trois excellents musiciens ont empoigné leur piano, leur basse et leur contrebasse pour notre grand plaisir.
Vingtième Théâtre jusqu’au 14 avril. Mercredi au samedi à 21h30, dimanche à 17h30.Réservations : 01 43 66 01 13