27 mai 2010

Les amants magnifiques, de Molière

Les Amants magnifiques, de Molière
Mise en scène : Nathalie Hamel
Les adjectifs manquent : un journaliste ne devrait pas y recourir …quant aux adverbes… « bonsoir…vous êtes viré ! »
Oui, mais Molière en a choisi un , d’adjectif, et non des moindres, pour son titre. Mais alors pourquoi ses amants seraient-ils magnifiques, donc somptueux, grandioses, etc. ?
L’intrigue est simple : nous sommes en Thessalie où la charmante Eriphile a pour mère la princesse Aristione et pour confidente une Cléonice. Sostrate, ‘simple’ général d’armée et surtout pas noble est éperdument amoureux d’Eriphile, comme elle l’est de lui. Entre eux ou avec eux deux gentilshommes : Iphicrate et Timoclès qui convoitent la dame. Dans leur sphère il y a encore Anaxarque, astrologue et son propre fils Cléon et puis également une fausse jeune Vénus qui viendra à leur rescousse pour apporter du rêve… décoller ! Molière est toujours comme ça : qui veut des ballets, des chants, des intermèdes, de quoi nous faire jubiler.
Nathalie Hamel, elle aussi, veut ce qu’il y a de mieux. Elle a choisi quatorze comédiens, tous jeunes, beaux, excellents, à la diction et au phrasé convaincants et leur a confectionné une mise en scène efficace et des tenues plus que magnifiques. Ces costumes font que si, une fraction de seconde, on décrochait du texte (pardonnez-nous Monsieur Poquelin, nous voilà dans un siècle où tout va tellement plus que vite) on raccrocherait aussitôt parce qu’ils nous procurent un ravissement à réellement pleurer de joie.
Après avoir été donnée au Théâtre du Nord Ouest en mai, la pièce sera reprise une seule fois le 26 juin à 18 heures dans la Galerie des Moulages-Petites Ecuries à Versailles dans le cadre du prestigieux ‘Mois Molière’.
Au milieu de centaines de manifestations, spectacles de théâtre, de danse et de concerts, les Amants Magnifiques prendront le relais du Dom Juan (programmé le 2 juin à 20 heures également à la Galerie des Moulages) , comédie-opérette, jouée en 2009 également au Théâtre du Nord-Ouest, spectacle rock et pop, parfois du genre oratorio, avec vrais madrigaux baroques et pseudo-tirades récrites par Jean-Luc Jeener d’après Molière.
Le Mois Molière à Versailles. Renseignements : 01 30 21 51 39
et www.moismoliere.com