22 mai 2010

Les dessous de la vie

Mise en scène de l’auteur, avec Maxime Costa, Jeanne Bonenfant et Hugo Brunswick
Formulation philosophisante et affriolante ? Vous quitterez le théâtre sidérés tant vous étiez en-dessous de la réalité. Ce qui va se donner jusqu’en juillet à la Manufacture des Abbesses est un modèle du genre…mais quel genre demanderez-vous ? Heu… justement… il en créé un, nouveau car ces saynètes, appelez-les sketches si vous ne pouvez pas faire autrement , sont des pépites, des confettis, des feux d’artifice, et aussi et d’abord des amorces finasses de réflexions sur l’existence et la co-existence d’êtres de ce monde et ‘de nos jours’.
Une comédienne et deux comédiens relaient des dizaines de personnages dans ces perspectives et ces lieux que l’auteur aime: « un parc, le haut d’une falaise, une rue, un arrêt de bus, une forêt. » Rencontres… on se gratte la tête : quel auteur de théâtre (arrière-grand-père putatif de ces comédiens dont la pyramide d’âge culmine à moins de 30 ans) aurait pu signer quelque chose de semblable ? Ayant passé en revue ses classiques, on en sort essoufflé, car un charme - ravageur- vient d’opérer.
Rythme, occupation de la scène et de l’espace, accessoires, costumes, musiques , silences et reprises de parole, investissement des comédiens, tout percute.
« Allô… oui… n’hésitez pas à me rappeler. »
On le fera (voyez numéro ci-dessous) parce qu’on espère mais surtout qu’on sent et qu’on sait que vous allez adorer.
Manufacture des Abbesses, du lundi au jeudi à 21 heures. Jusqu’au 1er juillet. Réservations : 01 42 33 42 03