19 juillet 2010

Le dossier de Rosafol

Le dossier de Rosafol, de Labiche
Mise en scène : Françoise Dupré
Pristi ! un nouveau Labiche comme on adore : pièce plus que courte et qui pétarade avec des personnages qui, s’ils n’étaient pas joliment empêtrés dans leurs contradictions et leurs prétentions habituelles, seraient détestables. Donc le sieur Godivais de Rosafol (âge moyen) a pour épouse Aglaure : ce sont des parisiens bon-teint. Madame adopte ou suit la mode avec fidélité ou même enthousiasme ; voyez le costume arboré par une Marie-Véronique Raban enchapeautée, époustouflante comme toujours dans le rôle d’une dame qui se voudrait de qualité, menton bien en avant, voix redoutablement modulable et regard qui flingue en permanence avec un vrai petit chien-chien sous le bras. Son mari (tonitruant Hervé Colombel qui, sans chien, tient le spectacle à bout de bras) est né suisse. Jusque là rien de grave puisque nul n’est parfait, mais dans son Helvétie-à-lui , quatorze ans plus tôt, il a divorcé de sa femme, aux motifs que…le divorce, hé-hé. !
Antonina (charmante Marion Carroz) jeune femme de chambre récemment engagée par Madame Aglaure de Rosafol -laquelle en change plus que souvent parce que Monsieur les courtise, les pince, les palpe, voyez la suite- se révèle être la première épouse de Monsieur Godivais. Suivez-vous ? Et surtout comment en est-elle… comment sommes-nous en arrivés là ?
Tricotages, détricotages, emberlificotages… se prendre les pieds dans tant de tapis.
Un avocat hélvétique donneur de leçons, aussi rigoriste que prêt à négocier plus que très vite et au meilleur prix, n’est-ce pas ? - cette fascination que la Suisse exerce sur Labiche - est, depuis longtemps l’ami de Monsieur Godivais, donc il…
La suite ?
Ça continue à vous trimballer, et quand, à la fin, la troupe vous salue en chantant, vous vous dites que ce Labiche-ci, hé-hé ! et même cristi !

Théâtre du Nord-Ouest, dans le cadre de l’Intégrale Labiche. Dates et réservations: 01 47 70 32 75 et www.theatredunordouest.com