08 juillet 2010

Le voyage de Monsieur Perrichon, de Labiche

Le voyage de Monsieur Perrichon, de Labiche
Mise en scène : Jean-Claude Sachot
En voiture pour le rocambolesque, le presque cynique, …. mais cette fois-ci pas de chapeau, pas de paille, pas d’Italie, un simple panama, la mer de glace et l’Helvétie .
Soit les époux Perrichon, leur adorable héritière, ses deux « prétendus », un ex-commandant (deuxième régiment de zouaves) qui avoue être mordu pour une jeunesse, quelle faiblesse à son âge ! des comparses aussi indispensables qu’impayables.
« En voyage on se trouve…surtout quand on se cherche ».
Donc Môôssieur Perrichon, carrossier retraîté, bourgeois qui se serait bien envisagé père-noble ‘prend’un train pour la première fois. Il en reprendra un deuxième à la toute fin. Entretemps, il aura sauvé la vie d’un des deux jeunes gens qui convoitaient sa fille et sa propre vie aura été sauvée vie par l’autre. Moralité : à qui croyez-vous qu’il acordera la main de sa suave Henriette ?
Jean-Claude Sachot a convoqué une équipe de comédiens époustouflants, des ‘natures’ qui jouent aussi de la guitare ou du piano et qui font des claquettes , chantent des parodies d’anciens « tubes » et les spectateurs confondus jubilent. Notez que jamais l’esprit du texte n’est jamais trahi.
Le théâtre s’est installé dans le théâtre : soit une mini-scène avec rideaux de velours rouge et toiles de fond : décors « léchés » qui se succèdent ( merci Aurélien Bédéneau ), le tout planté au centre du plateau. Tout se met vite à tournoyer. Certians rôles de femmes sont tenus par des messieurs, le baroque, l’insensé et la dérision vous ont pris en ôtage . La cohésion de la troupe, son dynanisme font de ce Labiche-ci un spectacle efferverscent, jubilatoire qu’il faut courir voir, re-voir et re-revoir au Théâtre du Nord-Ouest….avec tous ses amis…
Théâtre du Nord-Ouest, dans le cadre du Cycle Labiche, jusqu’en mars 2011. Dates et réservations : 01 47 70 32 75