02 août 2010

Bonjour ivresse! de Franck Le Hen

Après le triomphe des « Homos préfèrent les blondes », la nouvelle comédie de Le Hen déboule pour l’été à Montparnasse.Un soir d’anniversaire et pas n’importe lequel : celui des trente ans, gong qui marque la fin annoncée de la jeunesse dans une société où l’on vit très vieux. Alors, autant être entouré pour ne pas s’envaser dans le vague-à-l’âme : une sœur, moui, une grosse copine rigolote, pas mal, un amour de jadis, symbole de l’inaccompli, ah non !
Quiproquos à gogo, œillades dans le rétroviseur, évocations sournoises, autant souffler très vite les bougies.
Dans quelques années, les élèves étudieront peut-être ce type de pièce pour traiter de la régression chez les trentenaires du XXIème siècle (léger attardement mental non incompatible avec un instinct de l’informatique, terreur de s’engager, attachement au monde sirupeux et mélodieux de Télé-nourrice) tout autant que de l’exploitation du filon communautariste (qui permet de financer de belles pièces avec des comédiens sublimes, tel « L’habilleur » monté sur cette même scène, avec feu Laurent Terzieff, il y a quelques mois !)
Alors, cette comédie sans prétention amuse, pochade estivale et colorée, avec ses play-back de karaoké, ses bons mots de boulevard, qui font mouche, et au boulevard, quel hommage : jeu face public, effets très appuyés, caricatures des personnages, situations irréélles et une certaine dose de vulgarité et de complaisance servies par des euphorisants. Ca marche ! Agnès Miguras est ravissante et très bonne comédienne. Franck Le Hen affirme son métier avec assurance, Franck Delay (ancien du défunt trio 2B3) présente une belle musculature et une certaine drôlerie, tandis que Caroline Gaget joue ce qui a été convenu pour elle.
La mise en scène de Christine Guia montre le savoir-faire et l’à-propos d’une professionnelle avertie.
Vive l’été !
Qu’importe le flacon…disait le poète.
Et ce flacon-ci, fluo, énergisant, contient une certaine ivresse !

Christian-Luc Morel
Théâtre Rive-Gauche, réservations : 01 43 35 32 31. Du mardi au samedi à 21 h (21h30 à partir du 18 août) matinée le samedi à 17h