30 mai 2011

Love Letters

de A-R Gurney
Mise en scène d’Isa Mercure et Gilles Guillot
Avec Isa Mercure et Gilles Guillot
Succès international, œuvre traduite en 30 langues, régulièrement servie par des comédiens plus que prestigieux. L’auteur précise que, sur la scène, ses personnages ne devront jamais se regarder puisqu’ils communiquent uniquement par lettres. Au temps du portable incontournable, c’est bien vu. Alexa et Thomas s’envoient des lettres depuis qu’ils maîtrisent l’écriture, disons vers leurs 8 ans. Ils le feront jusqu’à une soixantaine légèrement dépassée. Au départ cela donne « et maintenant on va arrêter de s’écrire », « tout le monde devrait écrire », « on est bien obligés d’écrire », « tu me manques » etc. Les comédiens attablés à des pupitres pour salle de classe d’antan font mine de lire les feuilles qu’ils déposent ensuite soigneusement sur leurs tables. Quelques décennies plus tard, cela devient : Lui « on est dans un beau merdier », « « j’ai parlé avec mon psychiatre », « j’envisage de me présenter au Sénat ». Quelques séquences plus loin : « le moment est venu de parler », « reviens, je fais des plans ». Musique off : soit ‘Only you’ en version originale. Bilan : Lui « j’ai tellement aimé écrire des lettres ». Face public et à jardin Isa Mercure est hiératique, et côté cour Gilles Guillot qui se démène ressemblant à un presque présentateur-télé…
Le Lucernaire, du mardi au samedi à 21 heures, jusqu’au 2 juillet. Réservations : 01 45 44 57 34.