07 juillet 2011

L’Île des Esclaves

de Marivaux
Mise en scène Christian Huitorel
La pièce est tellement astucieuse et puissante que pour tenter d’en dire du bien on accumulerait trop d’adjectifs louangeurs. Nous avons aimé l’étudier au lycée ; la retrouver nous réjouit. Elle est d’autant plus actuelle que le clivage entre gens de pouvoir et ces autres qui en sont pratiquement dépourvus - bien qu’ils ne s’en rendent pas vraiment compte - est flagrant et sinistre.
Soit une île qui pourrait être celle où Shakespeare, naufrage aidant, fait atterrir ses personnages d’une Tempête : une terre cernée par ces parenthèses que forme la mer qui l’entoure, un lieu enclavé où tout devient possible.
Cinq personnages : l’aristocrate Iphicrate et son valet Arlequin, Euphrosine et sa servante Cléanthis, plus un meneur de jeu : Trivelin. Ancien esclave, il est devenu le maître souverain de cette île mais aussi l’arbitre de conflits qu’il ne tolère plus. Il redistribue les cartes: Iphicrate endossera l’habit d’Arlequin, qui endossera celui de son patron. Arrivent deux dames : Cléanthis servante et Euphrosine sa patronne une authentique aristocrate. Elles aussi échangeront leurs rôles mais Euphrosine est plutôt une Frosine pour un Harpagon moliéresque et cette mise en scène nous mène trop souvent dans le monde d’un vaudeville ordinaire.
Le décor existe à peine : des pneus ici et là, dont on ne comprend pas ce qu’ils évoquent ou convoquent, et dont les comédiens ne se servent qu’à demi. Au départ, des chants d’oiseaux mais vite des bruits trépidants.
Le metteur en scène et ses camarades veulent-ils rendre la démarche de l’auteur plus que très accessible, du genre ‘actuelle’ ? Il nous semble qu’ils s’engouffrent dans une impasse. Les comédiens disent leur texte comme s’ils n’y comprenaient pas grand-chose, leur gestuelle étant aléatoire. Le charme et la grâce de Marivaux en pâtissent infiniment .Vers la fin, des musiques frénétiques mettent le spectateur plus mal à l’aise encore et c’est bien dommage.
Théâtre du Lucernaire, du mardi au samedi à 21h30. Réservations : 01 45 44 57 34