20 octobre 2011

Marie Tudor

de Victor Hugo
Mise en scène de Pascal Faber
Pièce plus que pseudo-historique où il est question de pouvoir, de passions et d’amours extra-conjugales sulfureuses ou encore incestueuses avec au centre deux couples : Marie et Fabiani, Gilbert et Jane, tous nobles mais confrontés à de moins nobles - mais qu’est ce que la noblesse ? - avec aux aguets de redoutables comparses manipulateurs. Si Marie est reine d’Angleterre, l’univers est méditerranéen car un « damné italien » a « ensorcelé » la souveraine. Cette pièce, Hugo trentenaire l’a écrite la même année que Lucrèce Borgia. Jean Vilar, re-découvreur de pièces touchantes et étonnantes l’a fait aimer à nouveau en 1954. Pascal Faber veut la traiter comme « un véritable drame policier populaire, un thriller décomplexé ». Donc la vie… la mort, mais entre les deux ? et puis le désir de vengeance d’êtres blessés. Il a choisi des comédiens extrêmement touchants - mention particulière pour Sacha Petronijevic qui joue parfaitement les ignobles- qu’il fait évoluer dans des costumes et des décors aussi simples qu’astucieux aux couleurs flamboyantes, passion oblige.
Conviez les gens que vous aimez à aller découvrir ce spectacle qui touche.
Théâtre du Lucernaire, jusqu’au 27 novembre, du mardi au samedi à 21heures 30, dimanche à 15 heures. Réservations : 01 45 44 57 34