15 décembre 2011

Frédéric Strouck dans French Class

Sourire encadré de fossettes, fines barbe et moustache, le joli trentenaire caracole sur la scène de cet ex-café/théâtre légitimement redevenu théâtre et qui, crypte aussi, est un temple de l’absurde assorti de ce burlesque nécessaire en période de ‘crise’. Celle des spectateurs est de fou-rire. Au programme de Frédéric : « chansons anglo-saxonnes adaptées en français, d’autres écrites sur le thème des Etats-Unis, et encore celles qui mêlent l’anglais et le français, plus des chansons françaises adaptées en anglais ou ayant fait un succès aux Etats-Unis ». Merci monsieur le proviseur ! Est-il souhaitable de résumer académiquement ce que nous dédie ce Peter panesque Mister Strouck et de vous citer les titres des airs et mélodies avec ou sans textes ambitieux et ravageurs qui vous font chantonner sous la douche depuis de jolies lurettes ?
Voua avez donc dit Mireille Mathieu, Régine, Sylvie Vartan, Claude François, Aznavour, Nougaro, Polnareff, Michel Legrand ; et outre-mer ou océans : Presley, Sinatra and co que Frédéric nous dédie. Clignant de son œil facétieux Strouck, à la voix remarquablement modulable, chante, mime, commente, re-chante et enchante. Au fond de la scène un large écran où s’affichent les textes et les paroles de ces must, mais aussi de ces gags. Tout peut y être aussi décalé que gaguesque. Accessoires rigolos, parfois pléthoriques, fumées qui font mine de tout brouiller. Débrouillez-vous avec ce scénario dont nous avons eu la tentation d’imaginer qu’il a été inspiré par ses parents à ce jeune Fredo incernable. « Tu ne sais pas ce que tu veux faire plus tard ? Bon, ton premier atout sera impérativement… » Et ces géniteurs de l’expédier dans un monde anglo-saxonnant pour l’y coincer un temps et l’initier voire l’addicter à la langue de Shakespeare, la seule, la vraie, rapide et forcément destinée à nous submerger tous.
La French Class est mise en scène par Sophie Tellier et Olivier Podesta.
Théâtre des Blancs Manteaux, du lundi au mercredi à 21 heures, le dimanche à 16 heures. Réservations : 01 48 87 15 84