16 janvier 2012

Une scène, de Diastème

Avec Andréa Brusque et Julien Honoré,
mise en scène de l’auteur
Lui et Elle: comédiens charmants, beaux, touchants, et une scène : celle qu’ils se font, assis côte à côte sur des chaises face public et où trois fois gentiment l’un fera basculer et tomber l’autre au plancher. Parce que « l’amour est une aventure ». « Je ne veux pas de scène »… « Tu fais quoi demain matin ? »… « Ta mère, pourquoi je la connais pas ? ». « Je ne sais pas ce qu’est une vie normale ». Musique : ‘Je t’ai dans la peau’. « Les femmes sont prévisibles » et puis « mon cœur, mon amour, ma femme ». « Tu crois que je déteste les comédiens ? » Noir. Il y aura des tangos ravageurs et puis encore d’autres noirs. « Tu veux que je fasse des claquettes ? ». Tous deux tournent autour de la table centrale, mais elle, montée dessus : « Mon cœur est une forteresse impénétrable » et « Je préfère la déception au mensonge ».
«Tu m’as trompé combien de fois ? » Musique. La comédienne faisant mine de répéter son texte est devenue somnambulesque. Lui ressort des coulisses. Face à nous tous deux côte à côte sont accrochés à leurs portables. Sa réplique à lui : « Excusez-moi, elle est sortie ?». Devinez ce qu’elle demande de son côté ? Re-noir puis fin.
Ce spectacle aussi étrange que court percute.
Ciné 13 Théâtre, du mercredi au samedi à 19h.
Réservation : www.cine13-theatre.com/, 01 42 54 15 12