10 avril 2012

Comme si on s’aime, de Nicolas Vallet

Avec Charlotte Andres et Nicolas Vallet, mise en scène de Julien Bouffier.
Performance d’un couple de comédiens parfaitement rodés, bondissants, au jeu très physique dans une mise en scène aussi joliment loufoque qu’inventive. Des décors à transformations tordantes dans tous les sens du terme, des déshabillages et rhabillages de comédiens : vraies performances, des musiques de fond nostalgiques bien réparties et dosées, tendres ou narquoisement divines. Les lumières sont parfaites comme l’est l’utilisation de caméras filmant les deux amoureux. Photos en diaporama d’amants ou d’êtres qui s’aimeraient si l’amour n’était pas une simple invention (mais de qui ?), un pari, un défi, une utopie, un scénario, une mauvaise blague, un gag. Notez que ce qu’ils se racontent sonne parfois faux, puisque l’envie de flouer l’autre pour mieux le démasquer fait partie de la stratégie amoureuse depuis la nuit des temps. Bref, faire comme si on s’aime serait le lot commun des Adam et Eve d’aujourd’hui. Nicolas Vallet a une voix mozartienne et une présence percutante, Charlotte Andres peut jouer les naïves, les coincées mais également les quasi catcheuses. Leur performance-match ne dure qu’une heure mais vous en sortirez quasiment K.O.
Manufacture des Abbesses, dimanche, lundi, mardi, mercredi à 21 heures. Réservations : 0142 33 42 03