29 avril 2012

Les travaux et les jours, de Michel Vinaver

Mise en scène de Valérie Grail, avec Cédric David, Luc Ducros, Agathe L’Huillier, Julie Ménard, Mireille Roussel.
L’auteur a certes confisqué le titre du poème d’Hésiode, dont on se souvient qu’il se termine par « heureux le sage mortel qui (…) travaille sans cesse » et peut-être encore l’adage de Rabindranath Tagore selon lequel le travail est un moyen de rendre grâce aux dieux, une forme de prière. Mais ici tout est facétieusement remis en question : bien sûr les patrons sont les puissants et les employés sont leurs esclaves ou leurs faire-valoir, les rivalités entre eux sont une de leurs raisons de survivre à tous, et les papotages au bureau deviennent des morceaux d’anthologie. Sans oublier les flirts ou les romances inévitables entre ces messieurs-dames se côtoyant dans des locaux exigus avec amoncellement de documents, de dossiers, de cartons et prolifération de gros téléphones blancs intempestifs. Ici nous sommes dans le service après-vente d’une entreprise fabriquant des moulins à café. Bien sûr les machines à café automatiques n’existaient pas en 1977, date à laquelle Vinaver a écrit cette pièce à la mise en scène ahurissante de fantaisie et servie par des comédiens désopilants. Les employées seraient d’adorables nunuches ou alors des vamps pas encore « remarquées » par le collaborateur d’une attachée de presse de cinéma célèbre. Elles sont aussi des femmes plus mûres et ayant déjà beaucoup donné. Autour du bureau central et selon une chorégraphie rigolote, les sièges à roulettes où elles sont assises valsent comme le font les aiguilles de l’horloge centrale devenue carrément folle. Les hommes moustachus et chevelures lustrées ont des physiques pour Feydeau et Labiche : christi-sapristi ! Noirs, musiques, et une fin surtout pas triste.
Ce spectacle proposé par la Compagnie Italique-Valérie Grail qui se donnera du 7 au 28 juillet à Avignon festival-off au Théâtre des Lucioles est actuellement à l’affiche à Paris jusqu’au 2 juin.
Théâtre Lucernaire à Paris, du mercredi au samedi à 21h30. Réservations : 01 45 44 57 34 et www.lucernaire.fr