26 juillet 2012

Merci pour tout !

De David Basant, mise en scène de l’auteur, avec Sophie Legrand et Didier Constant.
Ce succès, en 2009 au Café de la Gare, redonné l’année suivante, nous revient. Donc un musicien largement trentenaire, fils de ‘bonne’ famille traditionnelle pourrait-il devenir homme d’affaires et chef d’entreprise pour faire plaisir à son père ? Parcours avec étapes assorties de quelques aléas. Mais encore et d’abord: bonjour les dégâts ! L’argument de ce qui n’est qu’une pièce-prétexte est autobiographique, et la raison de sa reprise est la prestation brillantissime de la comédienne qui, perruque après perruque, avec ou sans chignon, cheveux blonds plus que longs ou moins que bruns , escarpins avec talons gigantesques puis sandales très plates se taille la part de la lionne dans le rôle de femme donneuse de leçons, dérangeante et soi-disant formatrice pour débutant balbutiant et happé en permanence au téléphone par son papa. Au secours ou pardon Monsieur Freud. L’affolante Sophie Legrand est une parfaite emmerderesse et Didier Constant qui l’escorte la subit avec mimiques à la Fernandel. Il devient presque magique quand il se met à danser, mais pourquoi le fait-il ? …parce que le spectacle régulièrement plombé par des rafales d’images reçues sur un mini-écran fond de scène avec messages genre textos-twittés, a quelque peu vieillotté. Mais dans la salle ça fonctionne bien et les messieurs hoquètent, alors…
Comédie Bastille du mardi au samedi à 21 heures, et le samedi à 17h30. Réservations: 01 48 07 52 07