30 août 2012

Le Scoop, texte et mise en scène de Marc Fayet

Avec Philippe Magnan, Frédérique Tirmont, Frédéric van den Driessche, Guillaume Durieux, Aurore Soudieux
Un presque vaudeville mais mordant voire fielleux avec enchevêtrement d’enquêtes quasi policières, et qui frise la mise en question voire la mise à mort de la profession de journaliste, ces faux-culs, hypocrites et déshonnêtes qui se prennent pour des moralisateurs recadreurs de l’humanité. Pour eux, seul existe le pouvoir qu’ils exercent sur leur public : ces lecteurs de journaux et magazines mais d’abord voyeurs devant les écrans de télé. Bien sûr ils en abusent quitte à ce que cela les mène à leur perte, jusqu’à l’inconscience. Cinq personnages : un ancien journaliste (Philippe Magnan) qui est censé avoir pris de gros risques en couvrant des conflits - Sarajevo, entre autres - mais qui, interviewé dans son appartement parisien luxueux par Grégory (Guillaume Durieux), jeune débutant dans la profession plutôt naïf et enthousiaste lui avoue « je suis peut-être de l’ancienne école ». Sa compagne (Frédérique Tirmont) qui fut sa photographe, apparemment aussi aventureuse et courageuse que lui - du moins c’est ce qu’il semble - apparaît et se retire car, pratique, c’est elle qui gère la retraite confortable de son partenaire. Une charmante camarade du jeune interviewer Grégory (Aurore Soudieux) moins sûre d’elle que lui semble l’être, l’accompagne filmant tout à sa demande. Un homme fringant dans son bureau de rédac-chef (Frédéric van den Driessche) est l’ennemi mortel de notre vétéran et s’acharne à démolir sa réputation. Une de ses raisons est qu’il pourrait être le vrai père d’une jeune fille, artiste déjà célèbre, qu’on ne verra pas mais que l’ancien est fier d’avoir élevée et… Imbroglios, règlements de comptes sous forme de séquences courtes magistralement rythmées. Trois décors très parlants sont mis en place et changés régulièrement par une équipe étonnante. Les comédiens sont sidérants de justesse ; ils habitent mieux qu’habilement la scène de ce théâtre mythique, et depuis sa création ce spectacle est régulièrement ovationné par quatre cents spectateurs.
Tristan Bernard, du mardi au samedi à 21 heures, samedi à18 heures.
Réservations : 08 92 70 77 05