14 septembre 2012

Jeanne d’Arc au bûcher de Paul Claudel

Mise en scène Emmanuel Ray, avec Mélanie Pichon et Jean-Yves Desmonceaux, au piano François Cornu.
Soit se débarrasser de cette Jeanne, icône de notre enfance parce que vraie jeune fille, pucelle aimée et admirée, pour la recycler avec Paul Claudel et Olivier Messiaen pour complice. Ce dernier est responsable d’une partition tout aussi dérangeante, que le sont la démarche et les objectifs de l’auteur. Pour nous Jeanne était aussi une recherche de paix et de l’amour des autres. Ici rien tel puisque nous avons affaire à une femme apparemment gorgée de lectures de Simone Weil et hôte habituelle du café de Flore en compagnie de J-P S… ! Grâce à Dieu la Crypte Saint Sulpice est envoûtante dans tous les sens du terme. Le pianiste à jardin est mieux que solide, son instrument détonne. La comédienne est résolument effarante et son partenaire masculin dont la voix grésillante évoque celle d’un démon, l’est tout autant. Trouvailles de mise en scène avec bruits et sons violents. François Claudel, fils de, vous recommande cette prestation.
Crypte Saint Sulpice, mercredi, jeudi, vendredi, samedi à 20h30, dimanche à 17 heures.
Réservations : 02 37 33 02 10