25 septembre 2012

Palestine check point, de Jacques Mondoloni

Mise en scène de Robert Valbon, avec Marie Azouz, Wafik Sadaoui et Genséric Maingreaud.
Pièce aussi explicite que généreuse. Soit un ‘point de reprise’ donc une frontière intérieure avec au centre du plateau un soldat raide et blindé au physique de catcheur en haut d’un mirador consternant qui sépare l’homme d’une épouse qu’il aime aussi fougueusement et tendrement qu’elle le fait. Ni l’un ni l’autre ne pourront plus se voir non plus que s’entendre. Le responsable ? Le diabolique conflit israélo-palestinien au cœur du pays natal de Jésus-Christ, messie, martyr, fils de Dieu et qui se voulait rédempteur. La mise en scène est parlante: une dizaine de potelets lumineux qui au départ, côté cour, divisent la scène façon Nord-Sud sont systématiquement ramenés à jardin par les comédiens. Quand ils auront atteint l’autre rive tout aura eu lieu et nous pourrons espérer être en paix, même si Lui et Elle ne s’en seront probablement tirés qu’à leurs dépends. Comédiens plus que charnels Marie Azouz, Wafik Sadaoui et Genséric Maingreaud servent le texte d’un auteur dont on aime savoir qu’il est aussi un romancier détonnant. Le metteur en scène aux exigences remarquables l’est tout autant ; Sa mise en espace et en scène avec lumières troublantes l’est également. Une fois encore l’équipe du Théâtre de Belleville a fait un bon choix. Guettez les reprises de ce spectacle, ainsi que la programmation du théâtre qui l’héberge.
Théâtre de Belleville, 94 rue du Faubourg du Temple, métro Goncourt. Programme, renseignements et réservations : 01 48 06 72 34.