18 février 2013

Pierre et Jean d’après le roman de Guy de Maupassant

Adaptation théâtrale de Jean Marzouk
Pierre âgé de 30 ans est médecin, il a des cheveux bruns, son frère Jean, 25 ans est blond et avocat. Leur père est un ancien bijoutier retiré au Havre, et Louise leur mère est une quasi-cinquantenaire qui a du caractère. Cette famille bourgeoise apparemment sans problèmes a décidé de résider près de la mer. L’ennui c’est qu’un Monsieur Maréchal, leur ancien ami à tous qui vient de trépasser, a légué toute sa fortune à Jean. Vous avez vite flairé la cause du drame qui va ravager la famille : pourquoi Jean qui n’a même pas l’excuse d’être son filleul ? Donc, Louise sa mère aurait eu des bontés pour… Monsieur Maréchal et Jean en serait le fruit. Cela se complique forcément un peu : une ravissante jeune veuve alias Madame Rosemilly (23 ans) est éprise de Jean, probablement autant qu’il l’est d’elle, et leur avenir aurait pu devenir radieux ; mais que va-t-il donc advenir de Pierre ? Notez qu’il n’y a rien de vaudevillesque dans cette maupassanterie et que l’équipe, investie à fond dans ce spectacle, percute: les comédiens principaux sont remarquables, les autres le sont également et tout aussi justes. Le décor est du genre réconfortant quoique prêt à devenir dérangeant. Quant à la musique finale qui convie le fils (forcément évacué) à s’embarquer pour une symbolique traversée d’océan, elle n’est pas normande mais plutôt bretonne du genre « jabadao ! » Les initiés comprendront. Ruez-vous au TNO et n’appelez jamais votre fils ou petit-fils Jean-Pierre, cela risquerait de …
Théâtre du Nord-Ouest, jusqu’au 11 mai, soit 15 représentations, voir dates et réservations au : 01 47 70 32 75