11 avril 2013

Pierre et Jean, de Maupassant

Mise en scène et adaptation Vica Zagreba
Avec Vahid Abay, Guillaume Bienvenu ou Nicolas Martzel, Régis Bocquet, Franka Hoareau, Laure Portier et Sébastien Rayon
Pierre est médecin, Jean son frère cadet est avocat, métiers louables, dont leurs parents - et d’abord leur père, cet ancien bijoutier - peuvent être fier, au creux d’une famille solide dont le charmant vieil ami de toujours est indissociable. Tous vivent dans un grand port d’où l’on part pour traverser un océan et aborder d’autres continents. Sur scène au départ six comédiens constituent une équipe plus que joyeuse, au coude à coude sur un voilier imaginaire qui tangue. Patatras : le cher ami de la famille, monsieur Maréchal, vient de quitter ce monde léguant tous ses biens à Jean seul. L’évidence se fait : Jean-l’héritier est donc le vrai « descendant » du charmant homme et leur génitrice, à Pierre et à Jean, fut une femme adultère. Lui jeter la pierre ? Drame bourgeois dont il aurait été de mauvais goût de se gausser mais tellement classique que… (N.B. à l’époque il n’existait pas de tests ADN). Pour ces frères si dissemblables physiquement, au fait vous vous en étiez rendu compte? la vie a pris un vilain tournant, un rideau s’est déchiré et une mère est devenue tout sauf admirable. Eux, les comédiens le sont tous, certains jouant plusieurs rôles ce dont on les en remercie tant ils ont du tonus. De leur havre, vrai refuge et port d’attache, lequel des frères Jean ou Pierre, Pierre ou Jean s’embarquera-t-il pour… et que deviendra la sublimissime dame Rosémilly qu’il était sur le point d’épouser ? TOU-OU-OU.. sirène du bâteau ! Embarquez pour le Lucernaire.
Théâtre Lucernaire, du mardi au samedi à 18h30, jusqu’au 8 juin. Réservations : 01 45 44 57 34