07 mai 2013

L’enclos ou la liberté, de Hippolyte Wouters

Mise en scène et scénographie : Cyrielle Clair
Avec Cyrielle Clair, Sylvain Clama, Pauline Macia, Sacha Petronijevic
Décor plus que raffiné, disons superbe avec candélabres gracieux; en toile de fond une bibliothèque aux livres précieux et des fauteuils Louis XIV ; costumes d’époque éblouissants pour les deux comédiennes qui, au départ, mènent la danse et pour leurs partenaires dont l’un ne sera rien moins que ce monarque soleil qui dansait si divinement bien. Musiques royales. L’intrigue? Ninon de Lenclos, femme « libérée » dirait-on aujourd’hui, qui choisit ses partenaires, explique avec grâce et volupté pourquoi et comment elle peut et veut rester libre, même après avoir donné naissance à un petit Louis dont son amant régulier, aristocrate plus que fringant, aurait pu revendiquer la paternité 'mais pour quoi faire ?' selon Ninon. Face à elle Françoise de M… moins démonstrative. Cependant elles ont eu en commun le même amant, le marquis de Villarceaux. Devenue l’épouse de son roi-veuf, cette Françoise de Maintenon a créé une fondation pour ces jeunes filles de Saint Cyr qu’elle veut plus pures encore que des nonnes. Rencontrant Ninon régulièrement, elle se montre de plus en plus impérative et lui donne des conseils qui deviennent des ordres. Le roi paraît emperruqué, parle, explique, disparaît. Des noirs avec rideaux qui se ferment et des remaniements de décors pour chaque séquence. Le tour est joué et nous revenons au départ où Ninon vieille dame en costume adéquat allongée sur sa méridienne se confie encore une fois (la dernière ?) à son confesseur. Le tout en alexandrins archi-léchés dus à un auteur malin et méticuleux. Les comédiens, brillants, et arborant des costumes de rêve le sont tout autant. Donc une ‘belle et bonne’ pièce ? A vous de nous le dire.
Théâtre des Mathurins, du mardi au samedi à 19 heures, réservations : 01 42 65 90 00 et www.theatredesmathurins.com