03 août 2013

L’Ours, d’Anton Tchekhov

Adaptation, mise en scène et costumes : Monique Beaufrère
Avec Alice Dhume, Gérard Duval, Michel Brun
Tchekhov, médecin-écrivain (cf : notre Louis-Ferdinand C.) se voulait surtout auteur comique ; tous les rouages et les ratages de l’homme ordinaire constituaient sa cour de récréation - vous auriez dit re-création ? - Monique Beaufrère a pris le parti de faire rugir son comédien principal sous prétexte qu’il veut récupérer l’argent que lui doit une très jolie jeune dame en longue robe noire, veuve plus qu’impeccable et apparemment non récupérable. Cependant qu’un joli jeune homme joue le domestique de la charmante, apparaissant quand il le faut, et puis laissant sa maîtresse aux prises avec l’ours et enfin dans les bras de ce dernier. La pièce est courte bien sûr, et sa metteur en scène la fait jouer de façon simpliste voire résolument clownesque. C’est un choix.
Théâtre du Nord-Ouest dans le cadre de « Les grands chefs-d’œuvre du théâtre d’hier et d’aujourd’hui », 01 47 70 32 75 ; voir dates : www.theatredunordouest.com.