15 août 2013

Macbeth, d’après William Shakespeare

Théâtre de clown
Mise en scène Maria Zachenska en collaboration avec Pierre Cornouaille,  avec Louis-Jean Corti et Maria Zachenska, compagnie Parallèles.
Soit des sous titres du genre clins d’yeux : 'compagnie Parallèles', 'spectacles hors normes' et d’abord 'théâtre de clown'. Naïfs nous étions loin d’envisager ce que cela voulait dire, et comme à l’ordinaire nous sommes allés à Belleville les yeux fermés dans ce théâtre que nous aimons tant. Youpiiiiiie ! Une fois de plus c’était le bon choix, la bonne pioche. Macbeth et son copain Shakespeare (serait-ce l’inverse ?) sont astucieusement revisités par deux comédiens-danseurs-mimes et quoi d’autre encore ? qui habitent la scène comme s’ils l’avaient inventée. Rideaux forcément noirs, passages alias fentes entre-rideaux, nez rouges lesquels s’ils faussent les visages ne nous crèvent surtout pas les yeux : c’est parti pour un marathon surréaliste. Lui et Elle plus Elle et Lui sont une clique qui embauche et endosse tous les personnages voulus par leur prince William et qu’ils ont revisités et dépouillés de leur pesanteur tragique. Clownesques à deux cents pour cent Louis-Jean et Maria le sont mais dans une grande tradition qui n’a pas besoin de piste de cirque : leur prodigieux cirque à eux, ils l’ont dans la tête et dans les neurones. Et nous nous connectons illico avec eux. Comme ils souhaitent qu’on le dise « Leur regard clownesque est un verre grossissant. Il révèle la fraîcheur du grand classique comme lavé par la pluie de l’innocence. » Allez basculer, tanguer et pirouetter avec eux ; pour vous le temps ne passera pas, ne passera plus. Notez que la pièce dure 1heure 05 mais qu’on aimerait qu’elle ne s’arrête pas, et qu’elle est de celles qu’assurément on retournera voir. Vous serez dans la salle ce soir-là, n’est-ce pas ?
Théâtre de Belleville, du mardi au samedi à 19h30, le dimanche à 15 heures, jusqu’au 8 septembre. Réservations : 01 48 06 72 34 et www. theatredebelleville.com.