10 décembre 2013

Lomania, de Charlotte Escamez

Mise en scène de William Mesguich
Avec Anne de Broca, Françoise Cadol et Zazie Delem ; assistante à la mise en scène : Charlotte Escamez.
Le titre vous a intrigués, vous avez tapé lomania dans un moteur de recherches et trouvé un mot polonais qui vous a plus déroutés encore, puis vous avez décidé que le mot français…mais oui bien sûr… serait mégalomaniaque, très amputé, mais pourquoi ? De plus en plus perplexes, vous avez atterri à l’Atalante, et alors là quel bonheur ! Trois comédiennes plus que performantes sont sur le plateau, l’une à jardin, la deuxième au centre, la troisième à cour. Trois 'bonnes' femmes ? Voire ! Elles se racontent. Elles : LOla MAria et AntoNIA sont veuves et ont eu des existences plutôt agitées. Assises ensuite sur une table genre salle à manger qu’elles ont recouverte d’une vaste nappe elles se mettent à gigoter leurs jambes, à s’ébrouer, à ricaner, à se donner des coups de coudes ou se serrer l’une contre l’autre. C’est gaguesque, cocasse, mais elles paraissent heureuses, donc nous le sommes aussi - une petite heure durant - même s’il y a une séquence un peu longue où deux d’entre elles nous font l’une une lecture et l’autre un récit qui brisent le rythme de la pièce ; mais cela repart, pour devenir de plus en plus déconcertant et émouvant. A la fin la nuit est tombée avec un ciel constellé d’étoiles. D’immenses lanières traversent l’espace, nos commères comme dégrisées doivent alors les enjamber, et c’est la fin.
Théâtre de l’Atalante, à 19 heures les jeudi, samedi et dimanche à 17 heures. Réservations : 01 46 06 11 90.