06 février 2014

Comme un arbre penché

Un texte de Lilian Lloyd d’après une idée de Michel Leeb; mise en scène de Jean-Luc Tardieu.
Avec Francis Perrin, Gersende Perrin et Patrick Bentley.
Le titre vous a touché : soit un arbre, peut- être destiné à devenir centenaire mais qui aurait pris la tangente sous le coup d’un vent colérique. Au centre du plateau un lit d’hôpital sur lequel est allongé un homme dont nous ne verrons que les cheveux, et qui restera pieds devant. Son père et sa mère le prennent pour témoin ou à témoin de ce qu’ils ont vécu ensemble. Telle est la si bonne idée de Michel Leeb. Notez que la pièce n’est surtout pas un règlement de comptes peu supportable, non plus qu’une scène de ménage, mais vous sortirez du théâtre émus tant Francis Perrin et sa partenaire Gersende Perrin se donnent à fond dans ce TLB qui a hébergé tant de pièces dites ‘de boulevard’ qu’on se serait attendu à en aimer une de plus. Tout a été bien ficelé et les comédiens sont remarquablement impliqués.
Théâtre La Bruyère, du mardi au samedi à 21 heures, matinée le samedi à 15 heures. Réservations : 01 48 74 76 99.