13 septembre 2014

Comment se débarrasser d’un ado d’appartement

D’après le livre d’Anne de Rancourt, adaptation et mise en scène Jean Chollet
Avec Nathalie Pfeiffer
Sur l’affiche un jeune brunet portable à la main gauche, avachi, jambes écartées sur un canapé, bouche grande ouverte et sourire plus que niais, ouaf-ouaf-ouaf ! Et puis le titre… Vous vous dites un Tanguy de plus, pourquoi pas, mais treize ans après le film, cela va-t-il lui porter chance ? Sur la scène minimale de la mythique Huchette un mini-canapé fleuri et en haut, côté jardin, un écran qui servira à afficher les didascalies nécessaires pour bien suivre les épisodes de cette histoire qui devrait être tout sauf rocambolesque, et devrait vous faire grincer des dents autant que rire. Vous attendiez le squatter séducteur ; il ne viendra pas, mais sa mère débarque et raconte, en plusieurs langues qu’elle maîtrise joliment. Elle mime,  danse, chante et se met tout de suite à vous enchanter. La comédienne est en pantalon, veste sérieuse pour présentatrice de télé et tee-shirt sans prétention. Elle arbore un ravissant collier sur lequel vous flashez d’emblée, et elle raconte. L’écran, comme un bon chien-chien, obéit à ses ordres. C’est parti, le gamin prolongé ne décollera pas avant la presque toute fin, même s’il effectue un voyage à l’autre bout de la planète : ouf ? Mais non ; il revient raconter, se réinstalle et sa génitrice de le servir au doigt et à l’œil. La comédienne s’est mise à interpeller de jeunes spectatrices qui hoquètent de rire, tant elles ont reconnu leur camarde de fac racoleur et donjuanesque qui ferait un si bon animateur d’émission de radio divertissante pour dames au foyer plus que mûres et que sa présence titillerait de façon peu convenable. Mais quand partira-t-il ? Épisode numéro… Nathalie a tout fait pour que… Victoire ! Il a compris et accepté. C’est alors que débarque son père dont on se doutait qu’il avait repris le rôle de séducteur. L’ennui c’est qu’il a… quel âge déjà ? Et qu’il s’endort vite quand… La mamma est repartie pour un tour connu. Et les jeunes spectatrices sorbonnardes sont hilares. Et la mère de cet ado de plus en plus adorable. Allez adorer cet ado, et merci à la Huchette de nous offrir cette heure jouissive.
Théâtre de la Huchette, du mardi au vendredi à 21 heures, samedi à 16h30. Réservations : 01 43 26 38 99.