26 septembre 2014

Quatre minutes, de Chris Kraus

Adaptation de Sylvia Roux et Nycole Pouchoulin
Adaptation théâtrale d’après le film de Chris Kraus
Mise en scène de Jean-Luc Revol, avec Andréa Ferréol, Pauline Leprince, Erick Deshors, Laurent Spielvogel
Deux dames, deux messieurs, mais d’abord Andréa Ferréol comédienne et actrice plus qu’étonnante dont le sourire, le charme, le dynamisme et l’aura ont séduit des générations. Elle est Madame Krüger, méconnaissable sous sa perruque de dame légèrement fanée donc peu sexy. Face à elle Jenny, plus jeune aux cheveux courts et bouclés mais qui n’a jamais été très séduisante et s’en moque probablement. Normal : elle est en prison pour un crime forcément atroce, mais qu’elle dit ne pas avoir commis. Voyez histoire(s) de famille. Sordide, donc. Deux hommes dont un gardien de prison interviennent qui ne sont que des comparses. Entre les deux femmes s’est nouée une relation superbe ou magique : l’amour de la musique en est responsable, cette musique qui sauve toujours tout. Jenny la prisonnière va gagner un concours de jeunes talents et sa vie en devrait basculer. Que deviendra la relation fascinante entre ces deux femmes fragiles mais passionnées ou passionnelles. Nous ne vous avons pas dit pourquoi Madame Krüger, elle aussi, demeure ou a été si vulnérable. Ne guettez pas la fin, elle arrivera trop tôt comme c’est le cas pour les pièces dérangeantes, aux mains de metteurs en scène et d’interprètes excellents.
Théâtre La Bruyère, du mardi au vendredi à 21 heures, matinée samedi à 15 heures. Réservations : 01 48 74 76 99.