21 octobre 2014

Mer amère, de Pierre Plauwadel

Mise en scène : Isabelle Janier ; assistante : Emma Cihen-Hadria; lumière : Jean-Charles Plauwasel.
Avec : Guillemina Celedonn, Baptiste Genet, Gaspard Lepage, Clara Marchina, Pierre Plauwadel, Clarisse Seiller.
Sur le plateau au départ ils et elles sont sept, yeux à terre tels des pèlerins fatigués ou même découragés. Puisque si loin d’une terre tellement trop promise. Vous entrez dans leur jeu et n’en sortirez que plus perturbés qu’eux. La troupe d’Isabelle Janier est composée d’excellents anciens élèves mais comédiens dans l’âme, comme elle l’est elle-même. Le voyage qu’ils ont entrepris sera long et au cours de ce qu’on a du mal à nommer trajet, tout ira dans tous les sens. Les comédiens dansent, se promènent parfois à la queue-leu-leu et chantent, certains remarqua-blement, comme les vrais comédiens doivent savoir le faire. La metteur en scène n’a pas choisi de fignoler des lumières qui compliqueraient peut-être tout. Bien sûr cette saga océane est inracontable. Elle se termine par le retour d’un jeune homme auprès de sa mère, comme s’il voulait lui demander de le réveiller d’un cauchemar, son premier ou bien celui qui lui permettrait de survivre. Tout cela est touchant.

Théâtre du Nord-Ouest, dans le cadre des ‘Grand chefs-d’œuvre du théâtre’, en alternance jusqu’au 21 décembre. Voir dates et réservations : 01 47 70 32 75.