05 février 2015

Zazie dans le métro

De Raymond Queneau, mise en scène, adaptation de Sarah Mesguich, avec Joëlle Luthi (ou Léopoldine Serre), Jacques Courtès, Charlotte Popon (ou Amélie Saimpont), Tristant Willmott (ou Alexis Consolato), Alexandre Levasseur, Frédéric Souterelle.

C’est une coïncidence ou plutôt une chance que les auteurs des deux pièces qui ont marqués la jeunesse de nos parents et surtout grands-parents aient pour personnages principaux des enfants d’une dizaine d’années : l’un est le petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry né en 1900, et elle c’est cette gamine «audacieuse, mal élevée, irrésistible» créée par un Queneau son contemporain.
Pour Zazie qui s’exprime dans un argot aussi pétaradant que savoureux et ravageur le métro parisien n’est pas la découverte dont elle rêve depuis toujours. D’ailleurs il sera en grève à son arrivée dans la capitale, bon débarras en somme et merci à la metteur en scène de ce spectacle qui fait rugir de rire la salle, ce théâtre rouge, pendant une heure et demie qui passe comme un éclair.
Notez que le décor et les soi-disant accessoires sont d’un réalisme renversant : cette petite automobile par exemple d’où la gamine sort pour monter sur son toit, ces tables et chaises sur lesquelles elle danse ou saute continuellement comme un vibrion, remettant en permanence l’univers de ses parents et proches en question.
Les comédiens interprétant les rôles de ces adultes qu’elle tourne en ridicule sont tous à la hauteur de celle qui ne cesse de clamer « mon c… sur la commode ! »
La mise en scène vous tournera la tête. Les déplacements et les déguisements des interprètes qui, quasi méconnaissables, jouent chacun plusieurs rôles sont réjouissants ; comme l’est le personnage de cette anti-pimbêche. Vous débarquerez sidérés mais ravis du Lucernaire et seules des « prout prout ma chère » n’auront sur les lèvres qu’un sourire blasé.
N’empêche que vous les retrouverez, eux et elles, sur le quai du métro les ramenant dans leurs quartiers chicos.

Théâtre du Lucernaire, du 28 janvier au 12 avril, du mardi au samedi à 20H00 et dimanche à 17H00. Réservation : 01 45 44 57 34 et www.lucernaire.fr.