10 novembre 2015

Les Plaideurs, de Jean Racine

Avec Muriel Adam, Olivier Balu, Philippe Catoire, Djahïz Gil (en alternance) Jean-Jacques Nervest, Dominique Ratonnat (en alternance), Coralie Salonne, Vincent Violette.

La salle Economidès du Théâtre du Nord-Ouest est le lieu idéal où il fallait donner cette farce jubilatoire : c’est fait et la pièce se donnera (en alternance) jusqu’en janvier. Le soir où nous l’avons découverte il y avait au premier rang de très jeunes enfants fascinés d’emblée ; et on comprend pourquoi tellement le rythme, les musiques, les chansons, mouvements, gestes et déplacements des comédiens sont déménageant. Le décor lui aussi est une trouvaille : constitué d’un simple rideau de scène fermé, il deviendra un écran sous lequel les personnages se faufileront. On ne vous racontera ce qui arrive quand il s’ouvrira… L’histoire, vous la connaissez bien sûr depuis vos années de collège ! Des histoires de famille, une vieille comtesse pimbêche donc forcément insupportable, deux jeunes gens charmants et fous l’un de l’autre, et des parleurs qui n’ont rien d’autre à faire puisqu’ils n’ont ni télé ni portable. Ça roule, ça roucoule, ça tournaille à vous en donner le tournis. Vous hurlez de rire, vous regardez votre voisin de droite et votre voisine de gauche : leurs visages sont ravis, donc ravissants ; le temps n’a plus de contenu ni d’importance. Vous vous souvenez vaguement que vous avez des membres de votre famille qui sont ou étaient avocats et que vous admiriez tellement. Vous comprenez pourquoi ils avaient choisi un tel métier : c’était une vocation, comme l’est celle de dramaturge. Pardon ! On en est au stade où les personnages principaux seraient un chien et un chapon ! Chapeau, chère équipe de comédiens, au metteur en scène et à toute la bande.
Théâtre du Nord-Ouest, 13 rue du Faubourg Montmartre Paris 9ème, dans le cadre de l’Intégrale Jean Racine, à 20H45. Réservations et informations : 01 47 70 32 75.