25 avril 2016

Mazel Tov, tout va mal !

Comédie de Jean-Henri Blumen ; mise en scène de Mariana Araoz, avec Christian Abart, Sophie Accaoui, Francesca Congiu, René Hernandez, Yasmine Nadifi.
Comment vous dire tout le plaisir que nous avons éprouvé dans ce théâtre souterrain de Paris si proche de l’incontournable Centre Pompidou ? Tout simplement en le disant.
Mazel Tov veut-il dire des choses aimables ? Bonne chance bien-sûr, mais pour qui et pour quoi ?
Monsieur le Rabbin, en fin de parcours vous expliquera que si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue plus qu’abondamment : nous autres juifs le sentons si bien et depuis toujours. Tout le monde le sait. Oui, mais l’humour juif surtout qui en fait ses choux gras, Dieu merci.
Sur le plateau ça bouge, ça déménage, au propre plus qu’au figuré et derrière le voile qui fait mine de cacher l’arrière-scène c’est encore plus affolant. Tentons de résumer : ils sont cinq comédiens, surtout jamais en scène tous ensemble grâce à un voile quasi-métaphysique qui les fait apparaître et disparaître selon des jeux de lumière.
De l’humour juif aussi profond que réjouissant.
Théâtre Essaïon, 6 rue Pierre au lard, Paris 4ème. Jusqu’au 18 juin. Les jeudi, vendredi, samedi à 19h30 ; le dimanche à 18h. Réservations : 01 42 78 46 42.