02 juin 2017

Médée, d’Euripide

Adaptation de Jean-Dominique Hamel et mise en scène de Nathalie Hamel.
Avec  Nathalie Hamel, Joanna Rubio, Eric Veiga, Charlotte-Rita Pichon, Jean Marzouk, Alain Michel, Alain Bonneval, Dominique Vasserot, Yves Jouffroy, Véronique Multon, Delphine André, Hélène Robin, Charlotte Le Bozec, Florence Fontaine, Esther Segal.
Excellente adaptation française d'un célèbre classique grec d'Euripide (431 avant J.C.). Le texte en alexandrins restitue parfaitement l’original grec, lui gardant par son rythme une cadence proche de la diction antique. Ainsi scandé il garde ce pouvoir cathartique essentiel qu’avait le théâtre antique.
Nous sommes donc en plein tragique grec où l’intrigue est tumultueuse, les personnages nombreux et l’histoire elle-même compliquée. De surcroît, nous avons là une des pièces les plus pathétiques d’Euripide. L'intrigue se passe à Corinthe où Médée voit son époux Jason l’abandonner pour épouser la fille du roi Créon. Folle de jalousie elle cherche une façon de le punir et envoie à Créuse sa nouvelle épouse une robe empoisonnée qui atteint son but, mais tue également le roi Créon qui avait étreint sa fille. Assurée de l’hospitalité du roi d’Athènes Egée, Médée tue aussi ses deux enfants, laissant Jason seul.
On ne manquera pas de remarquer que cette histoire, tout bien considéré, est très moderne et que les massacres familiaux ne sont pas rares aujourd’hui. Quand est absente ou que s’estompe l’ombre d'un Sauveur, l’homme se retrouve nu et esclave de toutes ses passions.
La mise en scène est d’une sobriété qui s’allie bien à cette petite salle si étrange. On appréciera le thème musical retenu et la gestuelle gracieuse du coryphée. Les costumes à l’antique sont infiniment plaisants et l’emploi d’un petit masque porté par tous les comédiens fascine. Le jeu, inspiré, nous transporte dans un monde qu’on pourrait qualifier d’onirique s’il n’était pas d’abord trop humain. On appréciera également la concision du texte qui en fait un spectacle intense.
Théâtre du Nord-Ouest, 13, rue du faubourg Montmartre, Paris 9ème. Jusqu’en octobre. Réservations : 01 47 70 32 75.